Placement invest

Généralités

0

Assurance-vie : un rendement très contrasté pour les fonds en euros

Les fonds en euros (à capital garanti) rapportent de moins en moins :

RENDEMENT

Avec des taux d’intérêt qui se réduisent comme peau de chagrin, la rentabilité des assurances vie en fonds euros est en péril.

En effet, en 2014, ils ont rapporté en moyenne 2,5 %, contre 2,8 % l’année précédente, et 2,9 % en 2012. Paradoxalement, les fonds euros grâce à une inflation quasi nulle le rendement réel a été plus élevé en 2014 qu’en 2013.

Avec le programme de rachat massif de dettes publiques et privées par mois (60 milliards d’euros) jusqu’en septembre 2016, la Banque Centrale Européenne va entretenir le niveau historiquement faible des taux d’intérêt.

Toutefois, les compagnies d’assurance vie disposent de réserves financières afin de lisser un peu cette chute (Provision pour Participation aux Excédents ou Provision pour Participation aux Bénéfices). Afin de redorer les rendements du fonds euros, les assureurs vie auront inévitablement recours à l’utilisation sur plusieurs années de ces réserves afin de « masquer » la réalité.

Comment réagir sans prendre trop de risques ?

Face à ce constat, l’épargnant devra inévitablement changer son fusil d’épaule et reconsidérer la pertinence de sa non prise de risque en continuant à investir dans les fonds 100% euros. Il devra aller vers des supports qui n’offrent pas de garantie en capital, et introduire dans son contrat une part plus grande d’unités de compte (UC). Cette prise de risque se fera de façon graduelle selon l’investisseur (Fonds euro-croissance, SCPI, OPCI, OPCVM,…).

Les scénarii possibles :

Si une remontée très progressive des taux d’intérêt pourrait être une bonne nouvelle pour les compagnies d’assurance vie, une remontée rapide et violente serait à contrario catastrophique.

Dans le 1er cas, cela leur permettraient d’investir sur des actifs obligataires au taux de rémunération plus élevés et ainsi ralentir la baisse des rendements des fonds euros.

Dans le 2eme cas, une remontée violente et rapide ferait craindre la faillite des fonds euros… Toutefois, il faut relativiser les évènements de ces dernières semaines. En effet, même si les taux d’intérêt ont augmentés violemment, ils restent ceci dit à des niveaux particulièrement très faibles.

 

laurent BRACHET

laurent BRACHET

Fondateur du site Placementinvest
Conseil en gestion de Patrimoine (CIF)
Tel : 06 15 31 11 82
contact@placementinvest.com
laurent BRACHET

Les derniers articles par laurent BRACHET (tout voir)

Laisser un commentaire